Mon mari a pu éviter l’hospitalisation avec l’oxygène livré chez nous

Mon mari et moi-même avons tous les d’eux attrapé le Covid en janvier 2022. Les seules consignes données étaient « restez à la maison, isolez vous, prenez du Doliprane et attendez que vos symptômes empirent » Avec la détérioration de l’état de mon mari, je me suis tournée vers un médecin pour des conseils. Il nous a rapidement pris en charge avec un protocole bien défini et nous a suivis jusqu’à la guérison. Il nous a demandé des constantes x 4 par jour, pouls, respiration et taux de saturation d’oxygène. Mon mari a pu éviter l’hospitalisation avec l’oxygène livré chez nous. Nous sommes convaincus que le meilleur moyen d’éviter la saturation des services hospitaliers et éviter les risques d’infections nosocomiales pour les malades de Covid, est de permettre aux médecins de ville de faire leur travail de soigner, avec les médicaments bien connus et efficaces.
Je trouve incompréhensible le manque de reconnaissance envers ces médecins qui sont restés intègres et ont honoré leur serment d’Hippocrate. Je souhaite de tout cœur qu’il y ait une ouverture d’esprit dans la gestion du Covid, et que la rupture de confiance entre les citoyens et un partie du corps médical qui s’est installée pendant la crise sanitaire prenne fin afin de sortir de cette impasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.