Un humain

Bonjour,
Jusqu’à la pandémie, j’avais un médecin traitant en or. Je suis allée le voir en août 2021 pour des crises d’angoisse dues aux mesures sanitaires. Je lui dis que le masque m’angoisse (moi sous le menton, lui sur le nez), que toutes ces mesures sont idiotes.

Il me prescrit du xanax et me dit que c’est pour mon bien.

Janvier 2022, je prends rdv car j’ai la crève, il me diagnostique un covid et m’envoie au PCR avec une ordonnance de doliprane (PCR+).

Je me fais au passage sermonner car uniquement vaccinée J&J (pas anti vax mais pas d’ARN). J’ai eu l’impression de ne pas être entendue et de subir les conséquences d’un système.

J’ai perdu toute confiance en mon médecin traitant.
Merci beaucoup pour votre démarche. Je sais que rien de grave ne m’est arrivé mais techniquement personne ne devrait jamais être forcé de quoi que ce soit.

1 réflexion sur “Un humain”

  1. Une perte de confiance complète dans mon médecin traitant que j’appréciais beaucoup auparavant. J’ai pu constater, navré, 1) qu’il n’y connaissait rien et ne faisait aucun effort pour s’informer au-delà des directives des ARS et des discours de médecins de plateau télé, 2) que sa seule réponse était le Doliprane en première intention et bien entendu la vaccination. Devant subir une intervention chirurgicale en septembre 2021, il m’a dit que je risquais de tomber gravement malade si je n’étais pas vacciné du fait que l’hôpital était un « super propagateur » et que c’était folie que de ne pas recevoir l’inoculation génique expérimentale (alias vaccin pour lui). D’une manière générale, pour en avoir parlé avec d’autres personnes dans la même situation que la mienne, on a l’impression que les médecins généralistes ont abdiqué toute volonté d’exercer leur profession conformément au serment d’Hippocrate, ils sont devenus de fait des fonctionnaires à employeur unique ( la sécu qui paie), l’œil rivé sur le chiffre d’affaire, qui est devenu leur vrai monitoring, et prêts, même malgré eux, à être remplacés par des bornes médicales fonctionnant à l’intelligence artificielle. C’est gravissime.

Répondre à Skalpa Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.